Mes motivations :

J’ai décidé d’être candidat pour devenir votre député. Vous allez pouvoir découvrir mes propositions législatives, de par mes fonctions professionnelles j’ai acquis l’autorité de celui qui est écouté et suivi, je dispose de la crédibilité de ceux qui savent nager à contre-courant pour faire naître des concepts innovants et donner la lumière à des vérités qu’il faut savoir entendre. Ma ligne de conduite est constituée par un alliage : des valeurs positives, la recherche de l’efficacité et une rectitude morale inscrite dans mon ADN. J’exprime des indignations, considérant que la tristesse ne suffit plus, que la résignation n’apporte aucune solution et que seule l’action citoyenne construira l’avenir. Depuis quelques années, notre pays est tombé dans le gouffre d’une trajectoire infernale, de déclins admis par démissions successives, j’entends m’opposer aux obstacles de la vérité et à l’ordre établi par des clans via une action permanente qui refuse l’immobilisme, forme sournoise de la mort. Je m’oppose à la Député sortante en raison de sa faible présence à l’Assemblée Nationale, je regrette son manque de travail législatif et je déplore qu’elle ne soit que le prête-nom d’un homme politique local. A l’heure actuelle, nous n’avons pas besoin de coupeurs de rubans qui sourient aux électeurs, nous avons le devoir de travailler pour assurer le présent et améliorer l’espace de vie du plus grand nombre d’entre-nous. Quant à la gauche, inutile de revenir sur son bilan, tout simplement calamiteux dans tous les domaines, y compris socialement. Conseil d’entrepreneurs, je me retrouve sans cesse face à des défis renouvelés, je dois regarder en avant, je veux un collectif apaisé, j’œuvre pour une société meilleure, je travaille aussi et surtout pour le « nous ». Faire mieux ensemble, voilà le contrat qui incarne le projet présenté.


Afin de vous familiariser avec mon programme ainsi que les valeurs que je défends, voici les 16 points forts de ma campagne pour MIEUX FAIRE ENSEMBLE :

emploi-001– Supprimer toutes les charges sociales (remplacées par une taxe unique sur les flux financiers).
– Créer une véritable action publique de formation professionnelle.
– Annuler les directives et les lois permettant le statut de travail détaché.
– Réformer et simplifier le droit du Travail.
– Fermer Pôle Emploi et confier cette mission à des entreprises privées intéressées aux résultats.


securite-001– Créer 15000 postes de policiers, gendarmes et gardiens de prisons supprimés entre 2007 et 2012.
– Ouvrir une grande Direction du Renseignement Intérieur, supprimée entre 2007 et 2012.
– Soutenir une politique pénale qui sanctionne réellement les coupables et qui répare les préjudices aux victimes.
– Revoir la loi sur la légitime défense.
– Elaborer une loi impliquant la stricte application des peines prononcées.


comptes-publics-001– Imposer, dans la Constitution, des budgets publics à l’équilibre en optimisant les dépenses de fonctionnement et en soutenant les investissements stratégiques de long terme.
– Supprimer tous les impôts, toutes les taxes, et les remplacer par un prélèvement unique sur les flux financiers en France. L’économie de traitements administratifs est estimée à 3 milliards d’euros par an. Aujourd’hui, les recettes fiscales et non fiscales annuelles de l’Etat représentent 240 milliards d’euros ; les dépenses atteignent 313 milliards d’euros, soit un déficit de 73 milliards d’euros. Voter le taux du prélèvement unique pour équilibrer le budget, remboursement de la dette passée (2200 milliards avec CADES) inclus. (Ce prélèvement unique concernera également les charges sociales, hors finances publiques, pour faire baisser le coût du travail,  donc le prix de la casse sociale et mieux récompenser l’effort. La croissance générée par cette décision disruptive améliorera la situation générale de la France dont les comptes publics).
–  Santé, Sécurité Publique et Formation Professionnelle, trois priorités budgétaires.
– Recentrer l’action de l’Etat sur les seules fonctions régaliennes pour réduire les gaspillages.
– Digitaliser et moderniser les administrations publiques, simplifier leur fonctionnement, améliorer la relation avec les usagers.


retraites-001– Aligner le calcul des retraites entre les secteurs privés et publics.
– Supprimer tous les régimes spéciaux.
– Gérer ainsi : retraite générale identique pour tous (plus de cotisation dédiée) et possibilité de souscrire à des régimes privés complémentaires.
– Ouvrir la gestion de la retraite à la carte, choix de l’âge de départ (mais calcul défavorable en cas de départ anticipé), ouvrir également le choix d’une demi-retraite avec un mi-temps ou bien un emploi « transmission des savoirs ».
– Porter le « minimum vieillesse » à 1000 euros (au 01/04/2016, personne seule sans ressources : 800,80 euros par mois).


environnement-001– Voter des lois en faveur de la protection des espèces et des espaces.
– Voter des textes législatifs contre la pollution des eaux et contre le gaspillage de l’eau (par exemple en autorisant l’usage d’eaux de moindre qualité ou de pluie pour certaines applications).
– Voter en faveur d’un concept d’éco-constructions à hautes performances environnementales par l’usage de matériaux innovants adaptés à la vie moderne.
– Voter pour une politique de transports intégrant les enjeux de protection de notre cadre de vie.
– Voter des dispositifs qui favorisent l’usage d’énergies nouvelles.

Elu député, les atteintes à l’environnement n’ayant pas de frontières, je dénoncerai les effets sur notre santé des usines à charbon de certains voisins européens.


logement-001Nous nous situons à un niveau de 423 lots pour 1000 habitants, c’est-à-dire que 800.000 personnes attendent une solution décente. Parmi elles, 100.000 sont SDF, 150.000 sont hébergées dans le cadre de dispositifs collectifs, 250.000 trouvent refuge chez des proches, 300.000 vivent dans des conditions atypiques, par exemple dans des espaces très réduits.

Mes propositions :
– Voter un programme spécifique de construction de 500.000 nouveaux logements en France, via la création de Délégations de Services Publics orientées vers des investisseurs privés.
– Voter une loi imposant à l’Etat la rénovation de bâtiments publics qui seront destinés à devenir des logements à usage d’habitation principale.
– Voter une aide sous forme de caution d’Etat destinée aux primo-accèdants résidents dans des zones en tension.


education-001– Recentrer l’enseignement sur les savoirs fondamentaux et la pratique de langues étrangères.
– Revaloriser les filières technologiques et les métiers manuels.
– Développer l’apprentissage par alternance accompagné d’une aide spécifique aux entreprises.
– Evaluer le travail des enseignants et récompenser financièrement les plus performants.
– Mettre en place un service d’aide aux devoirs dans toutes les écoles.


europe-001Le domaine international relève d’abord de la compétence de la Présidence de la République.
Néanmoins, le Parlement est régulièrement sollicité, la commission des affaires étrangères de l’Assemblée Nationale occupe un rôle important dans nos institutions.
Depuis septembre 1992, je m’oppose à la forme actuelle de la construction de l’Union Européenne dont les structures sont trop bureaucratiques et trop éloignées des citoyens.

Mes propositions :
– Voter pour la création d’une communauté de destin des peuples européens et préserver le principe de souveraineté nationale.
– Voter contre l’intervention des armées françaises sur des terrains de guerres qui ne nous concernent pas directement et qui ne remettent pas en cause notre liberté. Par exemple, j’étais opposé aux interventions en Irak, en Libye et en Syrie.
– Voter pour un renforcement des contrôles aux frontières européennes et pour une révision de la Convention de Schengen.


social-001 – Permettre aux personnes courageuses d’accéder à un emploi valorisant l’individu et utile au collectif.
– Favoriser l’accès au logement pour tous.
– Stopper toutes les aides aux profiteurs et aux tricheurs.
– Augmenter l’allocation « handicapé » de 400€/mois et écrire un statut de l’aidant familial.
– Renforcer les protections des personnes les plus vulnérables ; principalement les enfants et les personnes âgées de plus de 70 ans ou handicapés.


animal-001– Renforcer les sanctions judiciaires contre les bourreaux et les trafiquants d’animaux.
– Imposer des normes stricts et précises aux abattoirs et mettre en oeuvre des contrôles réguliers avec obligation de nomination d’un déontologue qui engage sa responsabilité personnelle sur les agissements des sociétés concernées.
– Voter une loi concernant l’abandon d’un animal domestique : 100.000 euros d’amende et 5 ans de prison ferme ; loi incluant le droit de retrait d’un animal se trouvant en situation de danger potentiel le menaçant.
– Encourager par la loi les alternatives à l’expérimentation animale.
– Créer une commission parlementaire permanente (30 membres bénévoles) ouverte aux professionnels experts, aux associations de protection animale, aux éleveurs, aux vétérinaires, aux chasseurs, aux gardes-forestiers et aux dirigeants de parcs zoologiques dont l’objectif est d’anéantir dans les meilleurs délais la maltraitance animalière.


apprentissage-001Selon mon analyse, l’apprentissage est la principale marche d’accès aux métiers intellectuels et manuels.
L’insertion des jeunes constitue un acte fondateur pour une France heureuse.
Il faut le savoir : 3 apprentis sur 4 trouvent un emploi à l’issue de leur formation, 82% d’entre-eux connaissent une progression lors des premières années de leur pratique professionnelle, et 94% des anciens apprentis recommanderaient cette étape à leurs proches.

Voici mes  propositions :
– Voter un budget pour développer des formations diplômantes appliquées aux métiers en rupture.
– Voter une prime à l’apprentissage pour les PME-PMI (6.000 euros par an et par apprenti).
– Voter un texte d’aide à l’acquisition d’un équipement, de soutien à la mobilité et de solutions d’hébergement pour les apprentis.

Ces mesures s’auto-financent par la fermeture de formations théoriques qui produisent des chômeurs et par la réduction du coût de la casse sociale liée au chômage des personnes sans formation en relation avec le monde du travail.


culture-001Un peuple qui ne connaît pas son passé et sa culture ressemble à un arbre sans racines.
La France brille dans le Monde, nous devons considérer la culture comme une industrie à part entière incluant une dimension d’intérêt public.

Mes propositions :
– Voter les textes qui visent à sauvegarder notre patrimoine architectural.
– Soutenir les lois qui favorisent et protègent la création d’oeuvres qui correspondent à la civilisation occidentale.
– Dans ma circonscription, j’utiliserai une partie de mes indemnités parlementaires pour offrir à tous les jeunes un dictionnaire de langue française ainsi qu’un atlas géographique.


polmonefisc-001Economiste, j’ai constaté que la France a délégué les politiques monétaires, budgétaires et industrielles à l’extérieur. Chaque année, la loi de finance vote le budget de l’Etat, détermine le niveau des impôts et des engagements des dépenses.

Mes propositions :
– Proposer une loi permettant aux Etats européens membres de l’union monétaire d’adopter une politique monétaire accommodante sur les modèles des USA, du Royaume-Uni ou encore du Danemark.
– Déposer un projet de loi qui limite le budget de l’Etat à 450 milliards d’euros avec obligation d’équilibre (hors investissements spéciaux stratégiques).
– Voter l’annulation de tous les impôts et de toutes les niches fiscales, remplacés par un prélèvement unique sur l’ensemble des flux financiers (baisse du coût du travail, simplification administrative et participation de tous à la collectivité).
– L’Etat contrôle 89 entreprises publiques. Je suis favorable à la vente de participations dans des entreprises mal gérées par l’Etat qui doit se recentrer vers ses fonctions régaliennes.
– Voter la suppression du financement des syndicats, soit une économie d’environ 3,9 milliards d’euros par an.


sante-001– Réserver la CMU aux enfants, aux handicapés et aux personnes de plus de 70 ans, résidants réguliers en France.
– Mieux rembourser les soins dentaires et optiques.
– Voter une ligne de financement « anti-cancers ».
– Voter une ligne de financement « anti-maladies mentales » dont la dépression et celles liées au vieillissement.
– Réorganiser l’Hôpital Public, notamment les services des urgences seront destinés aux seules urgences réelles.
– Demander l’augmentation du numerus clausus.


agriculture-001– Voter une loi encadrant des pratiques d’achat équitables des produits agricoles, avec des prix plancher (comme au Canada).
– Imposer la traçabilité des produits pour mieux mettre en valeur les filières courtes.
– Restructurer la dette des professionnels pour leur permettre de vivre dignement de leur travail.
– Soutenir un contrat ruralité intégrant l’investissement dans des infrastructures, notamment les autoroutes de l’information.
– Bâtir des filières agricoles unies au sein de clusters ouverts sur l’ensemble des partenaires des territoires, disposant de stratégies communes de promotion de marques et de produits. Créer un fonds d’investissement agricole géré par la BPI et le ministère de l’Agriculture.


femme-001Je considère que notre société a fait beaucoup de progrès en la matière, notamment au niveau des droits civiques ou encore de l’accès à l’instruction. Je suis opposé aux quotas, les femmes étant 50% de l’humanité, il n’existe aucune raison valable qui puisse justifier qu’elles soient victimes d’une civilisation phallocrate.

Néanmoins, voici quelques initiatives que je souhaite mener à l’Assemblée Nationale :
– Renforcer les sanctions pénales en réponse aux violences contre les femmes.
– Assurer par la loi le respect de la dignité des femmes en interdisant tous les signes qui visent à soumettre les personnes de sexe féminin.
– Inclure dans le droit du travail une obligation légale de pratique juste de salaires et de gestion des carrières.